A venir un dossier spécial « Transmission de cabinets » janvier 2023 – Meilleurs vœux pour 2023 Téléchargez le nouveau numéro "Transmission de cabinets"
Voir tous les numéros
Article
2 min de lecture

Cap sur le full service

Infos pratiques
Parcours de la transformation
Infos pratiques
Parcours de la transformation

Nous le savons, la digitalisation et l’arrivée de la facturation électronique obligatoire transforment nos pratiques.

La question ne fait (quasiment) plus débat au sein de la profession : les cabinets doivent développer de nouvelles missions, notamment pour compenser la perte de chiffre d’affaires sur les missions traditionnelles. Mais être convaincu ne suffit pas et deux questions se posent aux professionnels : quelles missions développer et comment les développer ?

Parmi les nouvelles missions, il y a celles dites de « full service« . Si ce terme ne vous évoque rien ou presque pour le moment, vous allez vous rendre compte que cela inclut peut-être des missions que vous réalisez déjà – ou en partie – sans vous en apercevoir.

En identifiant clairement quelles sont ces prestations à haute valeur ajoutée, vous allez désormais pouvoir mieux vendre vos savoir-faire et trouver, clé en main, les missions qui correspondent à votre cabinet et à vos clients. Cap sur le full service !

Quelles missions développer ?

Les missions magiques adaptées à tous les cabinets n’existent pas. Chacun d’entre eux va devoir trouver SES bonnes missions : en fonction de ses envies, de ses spécificités, de sa clientèle, des compétences dont il dispose au sein de ses équipes, etc.

Cela étant, certaines missions conviendront à la grande majorité des cabinets. Ce sont les fameuses missions de full service.

Elles présentent de nombreux avantages pour les cabinets : les dirigeants de TPE/PME ont de nombreux besoins en la matière, ils sont prêts (du moins pour une partie d’entre eux) à payer pour cela.

Elles peuvent être prises en charge par les collaborateurs actuels des cabinets et leur modèle économique est proche de celui de la mission traditionnelle.

Quelle démarche pour les mettre en place ?

Ces missions de full service sont certes accessibles à la majorité des cabinets, mais elles auront un impact significatif sur leur organisation : en termes de modèle économique, de production de la mission traditionnelle et d’imbrication avec les nouvelles missions, de répartition des tâches au sein du cabinet, de plannings de production, d’affectation des dossiers entre les collaborateurs, de compétences de ces mêmes collaborateurs, etc.

Autrement dit, pour développer des missions de full service de façon efficace et rentable, les cabinets doivent impérativement formaliser et professionnaliser leur démarche pour détecter les besoins d’accompagnement de leurs clients, produire ces missions, les promouvoir et les vendre.

Sans une démarche formalisée, cet accompagnement restera ce qu’il est aujourd’hui : un accompagnement de qualité, mais un accompagnement non-identifié par les clients, non-valorisé et, le plus souvent, non-facturé…

Quelques exemples de missions de full service d'accompagnement de proximité*

  • Création d’entreprise
  • Secrétariat externalisé
  • Tableaux de bord
  • Full service TPE
  • Gestion de trésorerie
  • Business plan
  • Aide au recrutement

* Quelles missions demain ? Think tank Les Moulins

Quelles missions de full service privilégier ?

Si le « full service » représente un grand nombre de missions possibles et que vous ne savez pas par où commencer, découvrez les missions présentées ci-dessous, pour vous mettre le pied à l’étrier.

2 clap clap

Ces articles peuvent vous intéresser

N° 113
19 mai 2022
Article

Nouvelles missions de conseil : Full service

Full service : une nouvelle mission de conseil pour les cabinets d'expertise comptable
Actualités
Infos pratiques
Innovation
Parcours de la transformation
N° 111
05 janvier 2022
Article

Parcours de la Transformation - Une mutation sans précédent

Présentation de l'évolution du métier d'expert-comptable
Actualités
Parcours de la transformation
N° 113
19 mai 2022
Outil

Référencer son cabinet sur Google : simple, rapide… et indispensable !

Pour rappel, les experts-comptables commercialisant des services à destination des professionnels (chefs d’entreprise, artisans, commerçants…), évoluent dans un univers « BtoB », contrairement à la vente de produits de consommation grand public, dit « BtoC » (Business To Consumer).
Référencement