A venir un dossier spécial « Transmission de cabinets » janvier 2023 – Meilleurs vœux pour 2023 Téléchargez le nouveau numéro "Transmission de cabinets"
Voir tous les numéros
Article
6 min de lecture

3 bonnes raisons de vous faire coacher

Mentorat / Coaching
Parcours de la transformation
Témoignages
Mentorat / Coaching
Parcours de la transformation
Témoignages

Quand on souhaite développer de nouvelles compétences, une nouvelle activité ou faire évoluer son cabinet, on peut suivre une formation, mais on peut aussi se faire coacher. C’est-à-dire se faire accompagner par un professionnel certifié, pour trouver ses propres réponses et son propre chemin vers un objectif. Trois bonnes raisons de sauter le pas.

1- Faire le point et se recentrer sur ce qu'on veut vraiment

Dans une profession à flux tendu, nombreux sont les confrères et les consœurs qui disent subir les urgences et les dossiers. La tête dans le guidon, il semble souvent plus facile de faire comme on a toujours fait, de continuer à accompagner les mêmes clients sur le même type de missions… Entreprendre un coaching, c’est au contraire prendre le temps d’appuyer sur pause et de se poser les bonnes questions : qu’est-ce qu’on a envie de faire ? qu’est-ce qui nous plait vraiment ? quel cabinet on souhaite pour demain ?

Muriel Nouchi, dirigeante du cabinet NOCEA FINANCE, a initié cette réflexion à un moment où elle avait l’impression de tourner en rond, d’avoir de moins en moins de valeur ajoutée dans ses missions, d’y prendre moins de plaisir. Il fallait changer quelque chose. Elle a rejoint un programme de coaching collectif pour entrepreneurs, un mélange d’e-learning sur les techniques de vente, et de travaux pratiques/mises en situation en petits groupes. « Ce travail m’a poussée à sortir de ma zone de confort, réfléchir à mon positionnement, de me demander où j’avais envie d’emmener mon cabinet, et comment faire pour y arriver. Grâce aux exercices et à l’accompagnement de notre coach, j’ai mis le doigt sur ce qui me plaisait le plus dans mon métier, et réussi à dépasser certains blocages psychologiques, notamment, le syndrome de l’imposteur, la peur de vendre plus cher. » À la suite de ce travail, Muriel Nouchi a profondément fait évoluer son activité : elle a profité du départ de certains clients pour se recentrer sur les missions de direction financière externalisée qu’elle avait envie de développer. « J’avais suivi la formation Mission DAF externalisée que l’Ordre propose en partenariat avec HEC. Le coaching m’a aidée à changer de posture, d’état d’esprit et m’a appris à vendre ces nouvelles missions. »

Même retour d’expérience pour Cyril Degrilart, qui a suivi une journée de coaching stratégique individuel : « échanger avec un professionnel m’a permis de prendre de la hauteur sur le plan d’action que j’avais imaginé pour mon cabinet et de corriger le tir. J’ai réalisé que j’étais parti dans la mauvaise direction. Avant, j’avais l’impression que la réussite se mesurait notamment au nombre de collaborateurs. Grâce à l’accompagnement du coach, j’ai compris que ce qui était important pour moi, c’était de garder une grande agilité, de me concentrer sur les missions à forte valeur ajoutée, et non pas de grossir à tout prix. » Un vrai électrochoc qui s’est traduit par un changement de cap pour le cabinet : « petit à petit, nous avons arrêté d’accompagner certains clients, nous sommes passés de 10 à 4 collaborateurs, nous avons mis en place de nouvelles habitudes de travail. » Pour un bilan enthousiaste : « je suis vraiment heureux d’avoir pris le temps de me poser ces questions. En fait, le coaching a un effet d’accélérateur : en se demandant précisément où on veut aller, on y va plus vite.« 

2- Sortir de l'isolement et profiter de l'effet miroir

Suivre un coaching, c’est aussi un bon moyen de bénéficier d’un autre regard sur sa stratégie et sur son cabinet. « En tant que dirigeant, on se sent souvent seul, on peut vite entrer dans des schémas répétitifs, explique Cyril Degrilart. Partager mon plan d’action avec un coach – qui connaissait bien nos métiers qui plus est – a conforté certaines intuitions que je n’osais pas écouter, sur l’évolution de la profession par exemple. Ça m’a aidé à me faire confiance. »

C’est dans l’échange avec les entrepreneurs de sa promo de coaching que Muriel Nouchi a trouvé du soutien. « Nous sommes encore tous en lien aujourd’hui grâce aux réseaux sociaux. Au moment de réfléchir à mon nouveau positionnement, c’était très précieux pour moi d’avoir le regard d’autres dirigeants, de comprendre leurs besoins, leurs attentes. Et encore maintenant, je suis ravie que l’on puisse partager nos doutes, nos questionnements… »

Suivre un programme de coaching est aussi souvent l’occasion de faire des rencontres inspirantes et de sortir du cadre de la profession. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Florence Chouraqui parle ainsi du programme Performance Academy qu’elle a suivi à deux reprises, d’abord en solo, puis avec l’une de ses collaboratrices. « Cela nous a notamment permis de rencontrer des professionnels du marketing, des ressources humaines, de la stratégie d’entreprise… Une vraie bouffée d’oxygène ! À la suite de cet accompagnement, j’ai osé bousculer un peu nos habitudes. Nous avons par exemple changé la signature du cabinet – « mon expert-comptable m’adore ;! » – et renommé la liste de nos bilans de l’année : « la liste qui fait mal » est devenue la « happy list », avec des émoticônes pour encourager notre progression.« 

3- Se former au management

En coaching, on peut travailler sur sa stratégie, son positionnement, ses techniques de vente, mais on peut aussi traiter des sujets plus comportementaux/psychologiques, comme notamment le management. Un accompagnement souvent utile quand on voit le peu de place laissée à cette discipline dans le cursus de formation d’expert-comptable !

Un coaching en management, c’est l’option qu’a choisie Pascal Combeau, expert-comptable associé. « Quand j’ai pris en charge l’équipe sociale du cabinet, qui représente 40 personnes, j’ai décidé de me faire accompagner par une coach pour m’aider à asseoir mon rôle de manager, apprendre à me positionner dans l’équipe en place, mais aussi à bien définir mon rôle par rapport aux autres associés du cabinet. » Un travail fructueux, qui lui a permis de trouver sa place, de définir une organisation d’équipe efficace, mais aussi de développer des outils très concrets, comme par exemple une grille de rémunération très précieuse pour rester cohérent lors de nouveaux recrutements. « C’est aussi grâce à cet accompagnement que j’ai développé de nouveaux réflexes qui m’aident encore aujourd’hui à faire face à de nouvelles situations, comme lors du confinement et de la mise en place du télétravail par exemple.« 

Coaching individuel, collectif, sur une journée ou sur six mois, sur un sujet business ou une problématique plus comportementale… : il y a autant de méthodes et de raisons de se faire coacher que de coachs et de coachés. Mais dans tous les cas, à l’inverse des polycopiés de cours qui risquent de dormir au fond d’un tiroir, le coaching permet d’impulser des changements concrets et durables. Une démarche engageante, mais profondément satisfaisante, qui permet de se sentir accompagné et soutenu dans sa transformation. Alors, prêt pour le changement ?


Vous cherchez d’autres solutions
pour évoluer et instaurer le changement ?

Découvrez notre dossier : parcours de la Transformation


1 clap clap

Ces articles peuvent vous intéresser

N° 111
05 janvier 2022
Article

Parcours de la Transformation - Une mutation sans précédent

Présentation de l'évolution du métier d'expert-comptable
Actualités
Parcours de la transformation
N° 115
15 novembre 2022
Article

Full service – Règlement des fournisseurs

Règlement des fournisseurs : présentation de cette mission full service
Infos pratiques
Parcours de la transformation
N° 113
19 mai 2022
Article

Nouvelles missions de conseil : Direction Financière Externalisée

Direction Financière Externalisée : une nouvelle mission de conseil pour les cabinets d'expertise comptable
Actualités
Infos pratiques
Innovation
Parcours de la transformation