Le Francilien n°91 - page 5

Ce mouvement devrait pouvoir s’accélérer dans les pro-
chaines années, puisque nous aurons bientôt terminé de
rembourser l’emprunt contracté en 2010 pour l’achat
de nos locaux du 50 rue de Londres. Ce sera près de
600 000 € annuels de remboursement d’emprunt éco-
nomisés que nous pourrons consacrer au financement
de nouveaux projets collectifs et à la réduction des coti-
sations, sous couvert, bien sûr, des décisions des pro-
chaines mandatures.
Il me semble impérieux, alors que nos cabinets vivent
une période de mutation difficile, de ne pas les grever
de cotisations surabondantes, tout en gardant les justes
ressources permettant la mutualisation des bonnes pra-
tiques, l'offre de services aux cabinets et la promotion de
la profession auprès de notre environnement.
À titre d'exemple, nous venons de sceller un accord avec la BPI pour soutenir finan-
cièrement la transformation numérique des cabinets. Nous sommes les fers de lance
d’une plateforme web en Île-de-France sur le financement qui vous sera proposée très
prochainement. Nous venons d’inaugurer «
Le talk
» qui vous permet, en direct ou en
différé, de suivre des émissions consacrées aux sujets de techniques professionnelles (fiscal,
social, déontologie, normes), en posant vos questions auxquelles répondent les meilleurs
spécialistes.
Nous démultiplions les énergies consacrées à la lutte contre l’exercice illégal.
Quant aux Universités d’été, nous souhaitons leur donner une nouvelle dimension : du
6 au 9 septembre prochain, nous donnons rendez-vous à tous les membres de l’Ordre
et des CRCC de Paris et de Versailles ainsi qu’aux collaborateurs des cabinets, au palais
des congrès de la porte Maillot pour suivre ateliers, conférences et plénières que nous
voulons stimulantes pour accroître le chiffre d’affaires des cabinets. Avec pour fil rouge,
le thème de la confiance décliné sous toutes ses coutures…
Voici résumée la logique qui guide chaque jour nos pas : plus d'actions au bénéfice de la
profession et moins de cotisations. Une politique qui demande courage, volonté, mais
également votre validation par l’expression de votre soutien.
PAR
STÉPHANE COHEN
PRÉSIDENT DE L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RÉGION PARIS ÎLE-DE-FRANCE
«
Il me semble impérieux, alors
que nos cabinets vivent une
période de mutation difficile,
de ne pas les grever de
cotisations surabondantes.
»
LE FRANCILIEN
ÉDITO
5
1,2,3,4 6,7,8,9,10,11,12,13,14,15,...51
Powered by FlippingBook